Entretien d'un aquarium d'eau douce - Les principales actions

Voici les principales actions que génère l'entretien d'un aquarium d'eau douce en vue d'un bon fonctionnement général. En respectant au possible ces tâches nous éviterons certaines déconvenues qui peuvent souvent blaser l'aquariophile qui se lance. Appliquer les actions surlignées est très important.


~ Actions journalières ~

Tâche : Nourrir tous les occupants.
Fréquence : 1 à 5 fois par jour.
Conseils : Attention à ne pas trop distribuer de nourriture, un poisson meurt rarement de faim mais beaucoup plus souvent des conséquences générées par des quantités trop importantes. Plus il y a de repas journalier plus on se rapproche des besoins de nos hôtes, bien sûr les quantités distribuées sont proportionnellement moindres. Par exemple, si on donne 1 fois par jour tout doit être mangé en moins de 2 minutes, 5 fois par jour et tout doit être mangé en 20 secondes, etc. Variez les aliments et 1 à 2 fois par semaine donnez du congelée ou mieux du vivant (artémias, daphnies, larves de moustiques, tubifex, etc.). N’oubliez pas les apports nécessaires en légume et végétaux de certains hôtes (courgette, salade, spiruline, etc.). Observez qu’il n’y ai pas d’occupant qui ne se nourrisse pas pendant plusieurs jours.

Tâche : Vérification visuelle.
Fréquence : 1 à 7 fois par semaine.
Conseils : Observez globalement le bon fonctionnement du bac. Vérifiez le fonctionnement du matériel (la température, du chauffage, de la filtration, de l'éclairage etc.). Observez tout comportement anormal ou symptôme de maladie chez les occupants.


~ Actions hebdomadaires ~

Tâche : Changement d’eau et siphonage.
Fréquence : 1 à 2 fois par semaine.
Conseils : Préparez votre apport d’eau à l’avance, laissez reposer l’eau de conduite au moins 48h dans un contenant ouvert pour évacuer une partie des polluant (chlore, etc.) Changez 20% (ou 2 x 10%) d’eau en siphonnant les déchets sur le sol et les feuilles mortes, pour les bacs planté avec un sol nutritif restez en surface et en remuant le moins possible dans la profondeur du sol. Ce pourcentage est une moyenne, il est proportionnellement plus important dans un petit aquarium que dans un bac plus grand. Il dépend aussi de la population du bac. Le changement d'eau régulier et fréquent est la seule façon possible d'éliminer en partie la plupart des polluants finissant par s'accumuler à la longue. Cela permet également d'apporter des nouveaux éléments traces, très rapidement absorbés par les plantes. On peut faire jeuner les poissons la veille du changement d’eau, ils chercheront tout ce qui peut se manger qu’ils délaissent lorsqu’ils sont bien nourrit. Plus les changements d’eau sont fréquents, plus la quantité d’eau apportée sera moindre et plus les changements des paramètres physico-chimiques de l’eau du bac seront faibles. Les premières semaines de la mise en route d’un bac, il ne faut pas effectuer de changement d’eau tant que le cycle de l’azote n’est pas installé.

Tâche : Fertilisation.
Fréquence : 1 à 7 fois par semaine.
Conseils : Apporter des agents chélateurs et/ou engrais avec grande modération et connaissance des besoins des plantes du bac. Plus les apports sont fréquents et plus les doses seront faibles, le risque de surplus est alors diminué. Pour les bacs avec sol nutritif, ne pas commencez avant 4 à 6 mois. Prendre beaucoup de précautions en démarrant avec des doses faibles, il ne faut pas que les algues en profite.


~ Actions mensuelles ~

Tâche : Taille des plantes.
Fréquence : 1 à 4 fois par mois.
Conseils : Taillez les plantes (élagage, bouturage, multiplication etc.). Il vaut mieux couper et bouturer fréquemment une partie des plantes, que faire plus rarement de grandes coupes sur la totalité des plantes. Elles mettent un petit laps de temps à repartir et peuvent même parfois avoir du mal à se remettre d’une coupe trop massive. (-> risque d’algues).

Tâche : Nettoyage des vitres.
Fréquence : 1 à 4 fois par mois.
Conseils : Nettoyez les algues sur les vitres à intervalles plus ou moins réguliers sinon elles s'incrustent et deviennent difficiles à enlever. Si d’autres algues apparaissent sur les plantes et les décors, nettoyez les et chercher à identifier et supprimer la causes de leur apparition.


~ Actions semestrielles ~

Tâche : Test de l’eau.
Fréquence : 6 à 24 fois par an, selon la stabilité du bac (problèmes rencontrés récemment ou pas)
Conseils : Procéder à un test pH, dureté et nitrates même si tout semble aller bien. L'eau de l'aquarium s'acidifie et s’adoucie inéluctablement à la longue, elle se charge aussi de nitrates et autres polluant. Testez les autres paramètres au besoin. Tout changement anormal des paramètres physico-chimiques de l'eau est un signal d'alerte de déséquilibre du bac et doit être détecté au plus tôt.

Tâche : Nettoyage de la filtration.
Fréquence : 1 à 24 fois par an.
Conseils : Changement ou nettoyage de la moitié des masses filtrantes (jamais en totalité et à l’aide de l’eau du bac). Pour les petits filtres internes, utilisez-les en doublon et nettoyer les en alternance tous les 15 jours. Pour les filtres externes, nettoyer la moitié de la filtration mécanique tout les 2 mois et la moitié de la filtration biologique tous les 6 mois. Ces fréquences doivent être adaptées selon le volume du bac et sa population. Plus le bac est petit et peuplé, plus ces fréquences augmentent. Les premières semaines de la mise en route d’un bac, il ne faut pas nettoyer la filtration tant que le cycle de l’azote n’est pas installé.


~ Actions anuelles ~

Tâche : Changement des tubes fluorescent.
Fréquence : de 1 fois par an à 1 fois tous les 3 ans.
Conseils : Remplacement des tubes d'éclairage en fin de vie. Attention à ne pas changer tous les tubes en même temps, laissez 1 mois entre 2 changements (-> risque d’algues). Allumez le nouveau tube à 50% de la durée d’éclairage journalière de l’ancien puis augmentez par exemple d’1/4 d’heure tous les jours jusqu’à retrouver la durée d’éclairage journalière de l’ancien tube. Les durées de vie des tubes varient fortement d’un tube à l’autre (de 1 à 3 ans).


Nota : Pour les interventions nécessitant un contact avec l'eau, tous les appareils électriques de l’aquarium doivent absolument être débranchés.


Copyright ©  http://ch0rizz0aquariophilie.e-monsite.com - Juin 2009 à aujourd'hui.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site